Les progrès de la nanomédecine et sa contribution au domaine des sciences de la santé

  • Daniel Chandler
  • 0
  • 3917
  • 1084

Aujourd'hui, les progrès de la nanomédecine et sa contribution aux sciences de la santé sont orientés vers la prévention, le diagnostic et le traitement, principalement des pathologies ayant un impact important sur la population.

Cette branche de la médecine utilise la connaissance de la nanotechnologie, traitant spécifiquement des traitements pour les tissus malades sans endommager les tissus sains.

Nanotechnologie est dédié au contrôle et à la manipulation de la matière à une échelle inférieure à 1 micron, par conséquent, il crée des matériaux et des systèmes aux propriétés uniques, capables de remplir n'importe quelle fonction.

Zones de nanomédecine

La nanomédecine comprend trois domaines:

1. Le nanodiagnostic

Le nanodiagnostic est basé sur l'utilisation de nanodispositifs et de systèmes de contraste. De cette manière, une détection plus sensible, rapide et précise d'une maladie aux premiers stades peut être réalisée. Des appareils de diagnostic peuvent être utilisés. in vitro ou in vivo.

Vous pouvez également être intéressé par la lecture suivante: Manger des fruits et des légumes prévient régulièrement le cancer?

2. Nanothérapie ou libération contrôlée de médicaments

Cette partie de la nanomédecine est basée sur l’utilisation de nanostructures permettre l'accumulation et la libération contrôlée d'une substance active exclusivement dans les cellules malades.

Les nanostructures doivent:

  • Être biocompatible.
  • Transporter des doses spécifiques du médicament.
  • Être stable jusqu'à atteindre le tissu cible.

3. Nanomédecine régénératrice

Répare ou remplace les tissus et organes endommagés. appliquer la nanotechnologie. En conséquence, il est possible de stimuler les mécanismes de réparation du corps humain..

Actuellement, systèmes teranostic sont en cours de développement, qui combinent des éléments dans la même nanoparticule pour la détection et le traitement localisés d'une maladie.

D'autre part, ces systèmes permettront au visualisation et évaluation de la cinétique et de l'efficacité du traitement.

Progrès de la nanomédecine en oncologie

Dans le domaine de l'oncologie, l'utilisation de la nanomédecine s'est concentrée sur deux problèmes communs à tous les cancers: le diagnostic et les effets secondaires de la chimiothérapie.

Le diagnostic précoce du cancer augmente considérablement les chances de guérison. Par conséquent, l’un des principaux usages de la nanomédecine dans ce domaine est la possibilité de détecter des cellules tumorales dans les premiers stades de la maladie.

En ce sens, des études animales ont révélé que des nanoparticules magnétiques liées à des marqueurs tumoraux permettre au cancer d'être détecté correctement.

Cela peut se produire même lorsque les niveaux de ces marqueurs sont bien inférieurs aux niveaux détectables avec les méthodes actuelles..

La nanomédecine pour éviter les effets secondaires de la chimiothérapie

La chimiothérapie est un traitement très agressif. Il est basé sur la destruction des cellules cancéreuses et a de nombreux effets secondaires associés car il détruit également les cellules saines..

Dans le traitement du cancer, La nanotechnologie "encapsule" les médicaments utilisés en chimiothérapie. Cela améliore son efficacité et réduit sa toxicité dans le corps du patient..

Récemment, un groupe de chercheurs européens a créé nanosphères capables de pénétrer uniquement dans les cellules cancéreuses. Ainsi, les conséquences négatives de la chimiothérapie, telles que nausées, faiblesse physique ou perte de cheveux, pourraient être évitées..

Nanomédecine dans les maladies cardiovasculaires

En ce qui concerne les maladies cardiovasculaires, de nombreux services publics ont également été décrits. À propos, l'un des résultats les plus importants est la possibilité d'identifier des lésions dans les artères. très tôt.

De plus, des études sont en cours dans lesquelles certains les nanoparticules sont capables d'administrer des médicaments spécifiquement dans les zones touchées.

Lire aussi: Les maladies cardiovasculaires peuvent être prévenues

Maladies neurodégénératives

Des maladies comme la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer ou même l'arthrite peuvent être traitées plus efficacement car les nanoparticules ciblent des zones spécifiques du cerveau ou des tissus..

La maladie d'Alzheimer se caractérise par une mort progressive des neurones. En fait, à cet égard, il a été décrit la possibilité de générer des neurones en utilisant des cellules souches du cerveau existantes par le biais de facteurs de croissance.

Cependant, si des facteurs de croissance sont injectés dans le sang, ils peuvent être capturés par des tissus autres que le cerveau.. Ce problème pourrait également être résolu grâce à la nanomédecine..

Conclusion

La nanomédecine permettra le diagnostic le plus rapide et le meilleur possible de la maladie dans un avenir proche.. De plus, des traitements localisés et personnalisés seront développés. De même, il sera possible d'avoir un suivi précis de l'évolution de la maladie diagnostiquée..

Cependant, il nous appartient de consulter régulièrement notre médecin de confiance, qui déterminera les études nécessaires lorsque les premiers symptômes d’une maladie apparaîtront..

Un médicament pour diminuer la chimiothérapie pulmonaire



Personne n'a encore commenté ce post.

Un magazine sur les bonnes habitudes et la santé.
Apprenez à développer de bonnes habitudes et à en abandonner les mauvaises. Apprenez à prendre soin de votre santé et à devenir heureux.