Qu'est-ce que et comment traiter les ovaires polykystiques?

  • Henry Lester
  • 0
  • 3611
  • 483

Savez-vous ce que c'est et comment traiter les ovaires polykystiques? Consultez cet article pour connaître certaines caractéristiques de ce syndrome, ses symptômes et certains traitements appropriés..

Comme nous le savons bien, les ovaires font partie des organes sexuels féminins et ont pour principale fonction de produire et de sécréter des hormones sexuelles et des œufs..

En général, Ce sont des structures uniformes de forme ovale, très similaires à celles des amandes grises, situées de part et d'autre de l'utérus et de la paroi pelvienne.. Ils sont aussi très petits et très légers..

En raison de leurs caractéristiques, on peut dire que les ovaires remplissent la même fonction que les testicules mâles. Mais qu'est-ce que c'est et comment traiter l'ovaire polykystique?

Quel est l'ovaire polykystique?

Un ovaire polykystique (SOPK) est un syndrome ou un symptôme qui consiste notamment en une perturbation des hormones sexuelles..

Entre autres, Ce dysfonctionnement entraîne des difficultés pour tomber enceinte, l'apparition de kystes ovariens, des modifications du cycle menstruel et généralement d'autres problèmes de nature différente.

Il est également connu sous le nom de syndrome de Stein-Leventhal et est considéré l'une des principales conditions qui surviennent chez les femmes en âge de procréer.

Même si leurs causes et leurs manifestations sont diverses et complexes, elles sont le plus souvent associées à des aspects génétiques..

Comme nous l'avons dit, les ovaires polykystiques provoquent des modifications dans la production de certaines hormones, notamment les œstrogènes et la progestérone, qui sont chargés d'aider les ovaires à libérer leurs œufs..

Ce syndrome affecte également les androgènes qui, comme leur nom l'indique, sont les hormones mâles. Cependant, ils se trouvent en petites quantités chez les femmes..

Par conséquent, le syndrome de Stein-Leventhal rend difficile la libération des ovules matures ou complètement développés..

Plus précisément, les œufs développés ne peuvent pas se détacher des ovaires. De ce fait, de petits kystes peuvent se développer dans cette partie spécifique du corps..

Lisez aussi: 6 hormones importantes pour le cycle de l'ovulation

Dans ce sens, Un kyste est un type de renflement qui a son propre tissu et contient le plus souvent des matériaux semi-solides, fluides ou aérés..

Il est donc très courant que le syndrome des ovaires polykystiques se manifeste chez les femmes jeunes âgées de 20 à 30 ans. Bien que cela soit assez rare, ils apparaissent parfois aussi chez les adolescentes au cours de leurs premiers cycles menstruels..

Comme nous l'avons mentionné plus tôt, Les femmes atteintes du SOPK ont généralement des antécédents familiaux ou au moins une personne présentant des symptômes similaires..

 

Quels sont les symptômes?

L'oligoménorrhée et l'aménorrhée sont parmi les symptômes les plus courants.. C’est-à-dire respectivement l’absence ou l’irrégularité des cycles menstruels.

En ce qui concerne l'irrégularité, elle s'applique à la fois à la fréquence et à la quantité d'écoulement, ce qui peut être faible ou abondant..

En outre, d’autres symptômes sont les suivants: problèmes d'infertilité principalement dus au manque d'ovulation et aux désordres métaboliques. 

Ces troubles entraînent l'obésité et modifient le traitement de l'insuline..

Nous ne devons pas oublier que le SOPK peut provoquer de graves changements hormonaux grâce aux androgènes..

Quelques exemples de changements sont: poils sur la poitrine et le visage, poitrine diminuée, voix épaissie, chute des cheveux ou alopécie, hypertrophie clitoridienne, excès de gras qui peut se manifester par une acné et une accumulation de graisse dans les zones touchées. comme l'aine, le cou, les aisselles et les seins.

Comment détecter?

Détecter ce syndrome, vous devez faire des tests et analyser les antécédents médicaux du patient.

En règle générale, ces examens consistent en un examen physique. Surtout l'examen pelvien, détecter l'inflammation des ovaires et du clitoris.

Aussi mesurer l'indice de masse corporelle (IMC), le poids et la taille de l'abdomen de la femme.

Évidemment, D'autres tests très importants qui aident à déterminer si le patient a le SOPK sont des tests sanguins.

Avec eux, vous pouvez vérifier les taux d'hormones d'œstrogène et de testostérone, ainsi que les taux de glucose, de lipides, de prolactine et de la thyroïde..

Enfin, les médecins peuvent suggérer, bien sûr, une échographie transvaginale ou une laparoscopie pelvienne.

En outre, les antécédents médicaux de la patiente doivent tenir compte de son diabète, de son hypertension, de son obésité ou de son taux de cholestérol élevé..

Traitement des ovaires polykystiques

Une fois les tests nécessaires effectués, si le syndrome des ovaires polykystiques est diagnostiqué, le traitement doit être instauré..

Premièrement, un aspect très important est de réduire le poids corporel lorsque cela est nécessaire..

Principalement parce que d'autres maladies comme le diabète, l'hypertension et l'hypercholestérolémie peuvent être mieux traitées de cette manière..

De plus, les médicaments oraux, en particulier les contraceptifs, sont généralement recommandés..

Avec eux, il est possible de contrôler la production d'androgènes et de faire en sorte que les cycles menstruels se produisent plus régulièrement. Ils aident également à lutter contre les changements physiques, l'infertilité et les problèmes d'acné..

En outre, il existe également d'autres options telles que les médicaments contre le diabète, les hormones, citrate de clomifène, comprimés de spironolactone ou de flutamide et crème à l'éflornithine.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale pour extraire les kystes peut être nécessaire.. Bien sûr, ce type de chirurgie n’est pratiqué que dans certains cas..

Surtout quand les kystes se sont déjà formés d'une manière qui rend impossible leur élimination avec des médicaments et / ou un autre traitement.. L'opération pour enlever les kystes est très simple et a rarement des effets secondaires graves..

Interventions chirurgicales et grossesse

Les interventions chirurgicales sont également une excellente option pour traiter l'infertilité. En outre, il est également très important de garder à l'esprit que les patients atteints de SOPK doivent faire de l'exercice constamment et maintenir une nutrition adéquate..

Lisez aussi: Traiter l’endométriose en mangeant

Par contre, il est très dangereux de subir un tel traitement si un bon diagnostic n’a pas été posé.. En effet, les hormones sont souvent un aspect très délicat. Par conséquent, ils ne devraient être traités que par un véritable expert..

Il faut dire que ce dysfonctionnement est facile à traiter et à résoudre lorsque le traitement correct est appliqué..

Dans de nombreux cas, le résultat final est que les patientes peuvent tomber enceintes. Même si les risques d'hypertension et de diabète pendant la grossesse persistent.

D'autre part, les femmes atteintes du SOPK sont plus susceptibles d'avoir un cancer de l'endomètre et du sein. Dans le même temps, les niveaux de stérilité sont également élevés..

Évidemment, si l’un des symptômes mentionnés ci-dessus est présent, vous devez consulter votre médecin pour déterminer si vous avez ou non le syndrome des ovaires polykystiques..

Les femmes en âge de procréer sont plus susceptibles de le développer. Donc, vous devriez accorder plus d'attention aux symptômes..

Comme pour toute autre maladie, le SOPK peut avoir des effets très importants sur le patient.. Comme nous l'avons dit, les femmes peuvent avoir une stérilité ou de graves problèmes de grossesse.

Donc, Il est recommandé de prendre les précautions appropriées pour que, si nécessaire, le traitement soit instauré dès que possible..

Les femmes qui souffrent de ce syndrome ne devraient pas trop s’inquiéter. La confiance dans les méthodes est nécessaire car, grâce aux progrès de la médecine, de tels dysfonctionnements sont beaucoup plus faciles à traiter de nos jours..

5 aspects qui affectent la santé ovarienne



Personne n'a encore commenté ce post.

Un magazine sur les bonnes habitudes et la santé.
Apprenez à développer de bonnes habitudes et à en abandonner les mauvaises. Apprenez à prendre soin de votre santé et à devenir heureux.